Mairie de Bignan

Bienvenue sur le site de la Commune de Bignan

Edito du Maire

LES FONDATEURS DE L'ENTREPRISE RONSARD (EX ACIBA) À L'HONNEUR
        C'était en 1961. Deux hommes furent particulièrement à l'origine de l'ACIBA : Bernard Lhériau qui en fut le premier PDG et son ami Pierre Raffré. Cette entreprise d'abattage de poulets, démarrée avec quelques dizaines d'employés, en comporte aujourd'hui près de 700. L'ACIBA est devenue Duquesne-Purina suite à un rachat, avant de prendre aujourd'hui le nom de Ronsard. Une rue, sur la zone de Talvern-Kerforho porte le nom de Bernard Lhériau en sa mémoire. Le Conseil municipal, lors de la séance du vendredi 13 avril, a voulu honorer également le souvenir de Pierre Raffré en donnant son nom à la rue derrière chez Ronsard, (du rond-point de la D1 à la route de Moréac D 181).
        Une autre personne est à l'origine de l'implantation de l'ACIBA : Jean Thomas, ancien notaire et maire de Bignan de 1959 à 1971. Pour la petite histoire, il s'est trouvé, par hasard, au bon moment lorsque Bernard Lhériau, au cours d'une conversation, avait évoqué la recherche d'un terrain. Jean Thomas avait alors sauté sur l'occasion. Pour honorer sa mémoire, le conseil municipal a dénommé la future résidence en face du terrain de football « résidence Jean Thomas », un terrain qui lui avait appartenu et sur lequel se trouvaient sa demeure et son étude de notaire. Juste retour des choses.
                                               Louis Morio, maire

Aciba.Aciba

Ar re o doa savet an embregerezh Ronsard (bet ACIBA) a vo enoret.

Er blez 1961, daou baotr a voe e penn-kentañ ag an ACIBA dreistholl : Bernard Lheriau, hag a voe ar PPR kentañ, hag e vignon Pierre Raffré. An embregerezh-mañ, ag a lazhe yer, a komañsas get meur a zegad micherourion. Hiriv an deiz e kaver ennoñ ur 700 bennak anezhe.Pa oa bet gwerzhet a oa daet an ACIBA da vout Duquesne-Purina, hag hiriv e vez graet Ronsard anezhoñ. Ur straed a dachad Talvern-kerforho a vez graet Bernard Lerhiau anezhi aveit derc'hel soñj anezhoñ.Ar c'huzul-kêr, pa oa bet bodet d'ar Gwener 13 a viz Imbrel, a vennas enoriñ koun Pierre Raffré ivez en ur roiñ e anv d'ar straed hag a zo a-dreñv Ronsard (a groashent-tro an D1 betek an hent D 181 a ya da Vourieg).

Un den arall a gemeras perzh da sevel an ACIBA : Jean Thomas an hani eo, ag a oa noter kozh ha maer Begnen etre 1959 ha 1971. Aveit kontiñ deoc'h tout an istoer, en em gavet a raas, dre zegouezh, get Bernard Lheriau, pe zisplegas hennezh , durant ur pennad-kaoz, e klaske un tachad. Jean Thomas a dennas gounit ag an afer. Aveit enoriñ e goun en deus divizet, ar c'huzul-kêr, e vehe anvet an annez nevez da zonet, a-dal d'an dachenn velldroad, « annez Jean Thomas », un tachad e oa perc'henn anezhoñ, lec'h ma oa e di hag e studi noter. Un dra anat a oa.
                                         Louis Morio, Maer