Mairie de Bignan

Bienvenue sur le site officiel de la commune de Bignan (Morbihan)

Edito du Maire

                         ACTIVITÉS ET RÉFLEXIONS...
Toutes nos activités ont souffert du mauvais temps qui a sévi durant plusieurs
mois. Espérons que nous pourrons rattraper ce retard : centre de loisirs, enrobé sur certains trottoirs, divers petits travaux, peinture au sol (parking, passages piétons...). Quant à la maison de santé, les travaux reprennent à la mi-février et vont se poursuivre pour qu'en fin d'année on puisse espérer une inauguration !
Sujet inquiétant :la prise en compte par tous du changement climatique. Sujet vaste et difficile à appréhender qui demandera du temps malheureusement, malgré l'urgence de trouver des solutions.
Autre sujet inquiétant mais qui dépend plus de nous : le « bien vivre ensemble ». J'ai cherché une définition. En voilà une : Bien-vivre ensemble :Etat d'harmonie atteint par les habitants vivant dans un environnement de diversité sociale et culturelle, lorsqu'ils développent avec succès une culture de paix entre eux, comprenant le respect et l'appréciation mutuels, le bon voisinage, des relations coopératives et un désir commun de paix et d'apaisement. Selon le Conseil de l'Europe, il présuppose : la liberté d'expression et le pluralisme des opinions ; le respect de la dignité humaine, de la diversité culturelle et des « droits des autres », afin de garantir la tolérance et la compréhension ; la participation de tous les citoyens aux affaires publiques, en leur donnant accès à l'information et aux médias.
                                     Louis Morio, maire

                             OBERIANTIZ HA SOÑJOÙ...
Razh hor labourioù o deus anduret ar fall amzer durant meur a viz. Get ma c'hellimp adtapout ar dale gouzañvet : ar greizenn-dudi, teriñ un nebeud riblennoù-straed, meur a labourig a bep sort, liviñ leurioù (parkva, treuzennoù kerzhourion...). Aveid a sell doc'h an  mezegel, krog' a ray en-dro ar labourioù e hanter miz C'hwevrer hag e kenderc'hint aveid ma c'hellimp e lidiñ e fin ar blez !
Un dra nec'hañsus : rekiz eo d'an oll derc'hel kont ag ar chañchamant hin. Ur sujed a-bouez bras ha ne vo ket aes da veriñ, afer 'vo a amzer d'ober àr e dro, siwazh, daoust d'ar vallusted kavout diskoulmoù.
Un dra bennak arall nec'hañsus, mes àr kement-se e vo aesoc'h deomp kaout krog ennoñ : ar « beviñ mat asambl ». Klasket 'm eus en tremeniñ, chetu ar pezh 'm eus kavet : Beviñ mat asambl : Bout en un unvaniezh pa vez an dud é veviñ en un endro sokial ha sevenadurel liessort, pe zaont da benn a sevel un aergelc'h a beuc'h, pa vez doujañs ha mignoniezh kenetreze,da lâret eo, bout kenzoujañs ha kenism, bout darempredoù mat etre voisined, bout darempredoù a genskoazell hag ur c'henc'hoant a beuc'h hag a sederted.Reve ar C'huzul Europa, da lâret eo : Ar frankiz ezteurel hag ar liesegezh soñjoù ; Doujiñ doc'h dinded Mab-den, doc'h ar liessorted sevenadurel ha doc'h « gwirioù ar re aralll », aveid ma vehe miret ar c''houzañvusted hag ar gomprenezon ; Ma kemer perzh, an oll sitoianed, en aferioù publik, ma c'hellant gouiet penn d'an traoù ha reiñ dezhe an tu d'ar mediaoù.
                                    Louis Morio, maer