Mairie de Bignan

Bienvenue sur le site officiel de la commune de Bignan (Morbihan)

Edito du Maire

                          QUEL GÂCHIS EN PERSPECTIVE !
Vous avez sûrement entendu parler des travaux du contournement de Locminé qui sont arrêtés. La presse en a parlé. C'est une décision qui a été prise par le tribunal administratif suite à un recours d'une association (Eaux et rivières) qui a trouvé une faille dans le déroulement des actes administratifs : un arrêté préfectoral complémentaire pour lequel aucune enquête publique n'a été faite. L'étude d'impact environnemental avait pourtant été faite. C'est donc sur la forme et non sur le fond que le jugement a été rendu. Nous voilà encore dans les sinuosités des problèmes administratifs qui nous gâchent la vie, d'autant plus que nous autres contribuables, nous allons indirectement passer à la caisse puisque retarder un chantier de plusieurs mois (on a même parlé de plus d'un an d'arrêt !) va engendrer le versement d'indemnités aux entreprises, sans oublier les dégâts collatéraux. Incroyable ! Voilà pourquoi les maires et tous les élus qui sont souvent affrontés à toutes sortes de problèmes en ont ras le bol de ces façons de faire !
                                        Louis Morio, maire

                              NAG AR C'HOLL DA ZONET
Klevet ho peus komz ag ar labourioù evit tremen hebiou Logunec'h hag a zo arrestet. Komzet o deus ar c'hazetennoù ag an dra-se. En arbenn ag un diviz ag ar lez-varn velestradurel, diàr ur goulenn ag ur c'heveladur (Dour ha sterioù). Hemañ en deus tennet gounit ag un toull a oa e red aktoù melestradurel : un diferad prefed oc'hpenn n'en doa ket bet graet enklask publik erbet aveitoñ. Graet e oa bet ar studiadenn skogiñ àr an endro neoazh.Neuze, emañ àr stumm ha pas àr an danvez eo barnet. Chetu ni,c'hoazh, e hentoù don diaezamantoù ar velestradurezh, na torr-penn ar vuhez, seul muioc'h aveidomp-ni truajidi, rekiz e vo deomp digoll an embregerezhioù d'ur mod bennak peogwir eo bet daleet a meur a viz ar chanter (lârer ag oc'hpenn ur blez!), hep ankouaat an drougoù a vo tro-ha-tro. Biskoazh kement-rall ! Chetu perak eo daet da vout skuizh ar vaered ha razh an dilennidi é taliñ lies-mat doc'h a-bep sort diaezamantoù hag a modoù ober !
                                                      Louis Morio, maer